Actes de colloques

Volumes publiés


travailleurs-chinois.jpeg 

Li Ma (éd.), Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale, Paris, CNRS Éditions, 2012.

Cent quarante mille Chinois ont travaillé en France dans la Première Guerre mondiale. Cette histoire est restée longtemps méconnue du public. Que faisaient-ils dans cette « guerre européenne » ? Comment ont-ils été recrutés et transportés ? Où se trouvaient-ils, et pour quoi faire ? Que sont-ils devenus ? Quel est l’héritage de cette expérience ? L’ensemble de ces questions, par leurs multiples ramifications, touche non seulement à l’histoire de la Grande Guerre, mais aussi à l’histoire de la Chine. Cet épisode s’inscrit dans une période décisive de l’histoire mondiale : la Conférence de paix de Paris a déclenché le « Mouvement du 4 mai » (1919), soulèvement patriotique, considéré comme l’acte de naissance de la modernité chinoise.

Ce volume constitue les actes du colloque international tenu à Boulogne-sur-Mer et à Ypres du 26 au 30 mai 2010. Il représente la première synthèse sur ce thème en français et réunit les recherches les plus récentes sur le sujet, en s’appuyant sur des documents originaux, archives et sources primaires chinoises, et en présentant des témoignages inédits.

L’ouvrage est disponible au prix de 39 € sur le site de CNRS Éditions.

couverture-nordbaltique.gif 

Alban Gautier et Sébastien Rossignol (éds.), De la mer du Nord à la mer Baltique. Identités, contacts et communications au Moyen Âge, Villeneuve d’Ascq, CEGES – Université Lille 3, 2012 (Collection IRHiS, vol. 49). 

Les actes de l’atelier interdisciplinaire de jeunes chercheurs tenu à Boulogne en octobre 2009 sont parus dans la collection de l’IRHiS (Institut de recherches historiques du Septentrion). Ils ont été édités par Alban Gautier (Université du Littoral – Côte d’Opale) et Sébastien Rossignol (Université Dalhousie, Nouvelle-Écosse, Canada).

Au Moyen Âge, la mer du Nord a permis les contacts entre les populations de ses régions riveraines : les eaux séparant les îles Britanniques, le continent et la Scandinavie ne voyaient pas seulement se déplacer des missionnaires et des marchands, car c’est également de la mer qu’on vit arriver les vikings. La mer Baltique était en revanche beaucoup moins connue des auteurs occidentaux, qui étaient frappés par la multiplicité des peuples et des cultures qui en occupaient les rives : on mentionnait des ports de traite, des voyages de marchands, des populations aux coutumes étranges.


Comparer les espaces de la mer du Nord et la mer Baltique en tant que zones de contacts au Moyen Âge est une tâche difficile : non seulement les spécialistes ne prennent que trop rarement connaissance de leurs recherches respectives, mais l’horizon international nécessite la prise en compte de traditions historiographiques dans une multitude de langues nationales. C’est pourquoi, en s’appuyant sur le réseau interdisciplinaire « Gentes trans Albiam – L’Europe à l’est de l’Elbe au Moyen Âge », l’atelier de 2009 avait réuni à Boulogne une quinzaine de doctorants, jeunes docteurs et chercheurs plus confirmés, originaires d’une demi-douzaine de pays d’Europe du Nord-Ouest (Belgique, France, Luxembourg, Royaume-Uni) et du Centre-Est (Pologne et République tchèque) : ce volume souligne ainsi les apports d’une nouvelle génération d’historiens et d’archéologues dans un domaine qui s’est radicalement transformé depuis une quinzaine d’années. 


On peut se procurer le volume auprès de l’IRHiS (prix : 18,50 €). 

Page de titre Quentovic 

Stéphane Lebecq, Bruno Béthouart et Laurent Verslype (éds.), Quentovic. Environnement, archéologie, histoire. Actes du colloque international de Montreuil-sur-Mer, Étaples et Le Touquet et de la journée d’études de Lille (11-13 mai 2006 et 1er décembre 2006), Villeneuve-d’Ascq, Éditions du conseil scientifique de l’Université Lille 3, 2010.

Le colloque « Quentovic. Environnement, Archéologie, Histoire » s’est tenu à Étaples, Montreuil-sur-Mer et Le Touquet en mai 2006. Les actes, édités par Bruno Béthouart, Stéphane Lebecq et Laurent Verslype, sont parus en janvier 2011 dans la collection « Travaux et recherches » au CEGES de Villeneuve d’Ascq. L’ouvrage inclut aussi les actes de la journée d’étude « Les origines de Montreuil-sur-Mer » qui s’est tenue à l’Université Lille 3 à l’automne 2006. 


Au moment où s’ouvrait sur son emplacement présumé (commune de La Calotterie, arrondissement de Montreuil-sur-Mer, Pas-de-Calais) une opération archéologique de grande envergure, il s’agissait de faire le point des connaissances sur le « vicus [ou wik] de la Canche », incontestablement le plus grand port du nord de la France aux époques mérovingienne et carolingienne (soit entre le VIIe et le IXe siècle) ; sur les raisons matérielles et humaines de son fulgurant succès ; et sur celles de son déclin précoce, contemporain et sans doute étroitement associé à la promotion du site voisin de Montreuil-sur-Mer sur la scène de l’histoire urbaine et des échanges trans-Manche au cœur du Moyen Âge. Les contributions ici réunies présentent successivement 1) Quentovic dans son environnement géographique, archéologique et historique ; 2) Quentovic dans son contexte culturel et social ; 3) un grand port dans les systèmes de communications du Nord-Ouest européen ; 4) Quentovic au miroir des ports contemporains ; 5) Quentovic après Quentovic : la basse vallée de la Canche entre Carolingiens et Robertiens. 

On peut se procurer le volume auprès de l’Université Lille 3.


Ressources maritimes Ressources et activités maritimes des peuples de l’Antiquité, Boulogne, 12-14 mai 2005 : Joëlle Napoli (éd.), Boulogne, Cahiers du Littoral, juillet 2008. 


separation-des-eglisses.JPG Un siècle de séparation de l’Eglise et de l’Etat dans le Pas-de-Calais, Boulogne, 6 mai 2005 : Bruno Béthouart et Xavier Boniface (éds.), Boulogne, Cahiers du littoral 2-4, 2007. 


la-phalere.JPG Du sentiment de l’honneur à la légion d’honneur, Boulogne, 17-18 mai 2004 : Xavier Boniface (éd.), Paris, La Phalère, 2005. 


napoleon-iii-boulogne-et-leurope.JPG Napoléon III, Boulogne et l’Europe, Boulogne, 13-15 septembre 2001 : Bruno Béthouart (éd.), Boulogne, Cahiers du Littoral, 2002. 


Echanges_image Les échanges culturels au Moyen Âge, XXXIIe congrès de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public, 18-19 mai 2001 : Paris, Publications de la Sorbonne, novembre 2002. Voir la table des matières, page 1 et page 2. 


napoleon-boulogne-et-leurope.JPG Napoléon Ier et Boulogne et l’Europe, Boulogne, 7-9 mai 1998 : Bruno Béthouart (éd.), Boulogne, Cahiers du Littoral, 2000. 


les-reliques.JPG Les reliques, objets cultes et symboles, Boulogne, 4-6 septembre 1997 :  E. Bozoky et A.M. Helvetius (éds.), Turnhout (Belgique), Brepols, 1999. 


la-peche-en-manche.JPG La pêche en Manche et en Mer du Nord, XVIIIe-XXe siècles, Boulogne, 20-22 mai 1995 : Patrick Villiers et Christian Pfister (éds.), Boulogne, Cahiers du Littoral, 1998. 


le-transmanche.JPG Le Transmanche et les liaisons maritimes, Boulogne, 1-3 avril 1993 : numéro spécial de la Revue du Nord, Patrick Villiers et Christian Pfister (éds.), Boulogne, mai 1995 (épuisé).