Colloque des étudiant.e.s de master en histoire, histoire de l’art et archéologie

Lundi 27 mai – Université de Lille – maison de la recherche, salle des colloques

Mardi 28 mai – Université du Littoral – Centre universitaire du musée, amphi 1

Co-organisation université du Littoral-Côte d’Opale/université de Lille

Ce colloque s’adresse principalement aux étudiants de Master de la Faculté des sciences historiques, artistiques et politiques de l’Université de Lille et du Département d’Histoire de l’Université du Littoral Côte d’Opale et est organisé en collaboration avec les laboratoires HALMA (UMR 8164), IRHiS (UMR 8529) et HLLI-CRHAEL (UR 4030).

En outre, cette initiative était inédite en France lors de sa création en 2015, du moins sous la forme d’une activité entièrement organisée par des enseignants-chercheurs, qui débouche sur une véritable publication.

Cette année, les travaux sont placés sous le patronage de Anne Daguet-Gagey, professeure d’histoire romaine à l’université d’Artois.

Pour le programme, cliquez ici

Journée d’étude (2) : La formation d’un carrefour culturel : Boulogne-sur-Mer (XIXe-XXe s.)

Journées d’études

Mercredi 13 mars 2019

Organisation scientifique : Jean-Louis Podvin (jean-louis.podvin@univ-littoral.fr) et Jean-Philippe Priotti (priotti@hotmail.fr)

ProgrammeBoulogne-sur-Mer, réceptacle d’influences étrangères

  • 9h30, Jean-Louis PODVIN (ULCO, Boulogne-sur-Mer): Présentation de la thématique
  • 9h45, Jean-Pierre Lefebvre (ENS, Paris): Heinrich Heine, Stefan Zweig, Franz Masereel et Boulogne-sur-Mer
  • 10h30, Émilie Perrichon (ULCO, Boulogne-sur-Mer): L’enseignement du français langue étrangère à Boulogne au XIXe siècle : influences
  • 11h15, Magali Domain (ESPE, Lille): Boulogne-sur-Mer, carrefour culturel pendant la Première Guerre mondiale ?
  • 12h00, Jérémie Dubois (URCA, Reims): La place de Boulogne dans le dispositif des « foyers franco-allemands » dans l’entre-deux-guerres
  • 14h30, Daphné Gontika (ULCO, Boulogne-sur-Mer): Autour de la collection des vases grecs conservée au château-musée de Boulogne-sur-Mer
  • 15h15, Dominique Talleux (CEPB, Boulogne-sur-Mer): Du Muséum au Pacifique : les collections océaniennes du musée de Boulogne-sur-Mer
  • 16h00, Karine Berthaud (Service des archives, Boulogne-sur-Mer): Constant Coquelin, des planches boulonnaises aux scènes internationales
  • 16h45 : Clôture de la journée

Lieu de la manifestation : Centre universitaire du Musée – 34 Grande Rue – 62200 Boulogne-sur-Mer

Contact et inscription : Sophie Bracqbien (03 66 25 64 16 ou sophie.bracqbien@univ-littoral.fr)

Journée d’étude « Circulations culturelles entre Europe et Amérique »

Jeudi 21 mars 2019 9h – 17h15 – Salle Napoléon

Programme

9h, Jean Philippe PRIOTTI, Université du Littoral : Présentation générale

9h15, Guillaume LESCOP, Université du Littoral : Les Américains à Boulogne-sur-Mer au XIXe siècle

10h, Guillaume PRUVOST, Université du Littoral : De Saint-Omer au Stamp Act. L’éducation de Charles Carroll of Carrollton à l’épreuve américaine

11h, Nathalie BROWN, Université Aix-Marseille : Sur les traces des codex mexicains peints du 16e siècle : entre tradition et européanisation

11h45 – 13h30 : Repas

13h30, Léa RUOCCO, Université du Littoral : L’Amérique interdite ? Les Génois et la Carrera de Indias au début du XVIème siècle

14h15, Romain LECLERCQ, Université du Littoral : Circulations culturelles et économiques : le tabac en Flandre au XVIIIe siècle

15h45, Hamza FARAH-ROBLEH, Université du Littoral : Étude de la relation interculturelle entre l’Amérique et l’Europe à travers le cas des installations militaires en République de Djibouti.

16h30, Julia OLAYA MORÁN, Université du Littoral : Les échanges culturels entre l’Amérique Latine et la Côte d’Opale à travers l’économie du poisson

17h15, Conclusions

Colloque des étudiant.e.s de master en histoire, histoire de l’art et archéologie

Appel à communication

Les lundi 27 et mardi 28 mai 2019 se tiendra le VeColloque des étudiant·e·s de master en Sciences historiques et artistiques avec pour objectif de permettre aux étudiantes et étudiants de présenter pour une première fois dans un cadre scientifique leurs travaux de recherche. Les actes feront l’objet d’une publication électronique. Si ce colloque s’adresse avant tout aux étudiant·e·s de master, il sera public et il permettra à un maximum de trois étudiant·e·s de L3 ayant produit un travail d’étude et de recherche (TER) exceptionnel de prendre la parole dans le cadre du colloque et, ainsi, de participer à la publication des actes.

Le nombre de places étant limité et le colloque étant un véritable exercice scientifique, un comité composé d’enseignantes‑chercheuses et enseignants-chercheurs évaluera les candidatures ainsi que, ultérieurement, les articles qui pourront en découler.

 

Pour soumettre leur candidature, les étudiants de Master et L3 intéressés ont jusqu’au dimanche 15 mars 2019 à minuitpour envoyer un résumé du projet de communication au comité d’organisation à l’adresse suivante : colloque.etudiant.master@gmail.com. Le résumé, qui devra impérativement avoir été relu par la directrice/le directeur du mémoire, ne devra pas dépasser 2000 signes, espaces inclus. En outre, les éléments suivants devront apparaître sur le document : le nom et le prénom de la candidate/du candidat, le nom et le prénom de la directrice/du directeur, l’année d’étude (Licence 3, Master 1 ou Master 2), le titre du mémoire de M1 et, le cas échéant, celui de M2 ainsi que l’université.

Les résumés seront étudiés par deux membres du comité scientifique, un·e interne et un·e extérieur. La sélection sera publiée le lundi 1eravril 2019.

Chacune des interventions, centrée sur le sujet de recherche de l’étudiant·e, durera 20 minutes et sera suivie de 10 minutes de discussion.

Le texte de l’intervention devra être rendu, mis aux normes de publication, pour septembre 2019, afin de permettre une mise en ligne des actes de cette rencontre au printemps 2020.

Le comité organisateur est composé de Bertrand Cosnet (MCF en Histoire de l’art médiéval, Université de Lille / IRHiS), de Caroline Husquin (MCF en Histoire romaine et archéologie, Université de Lille / HALMA), de Sylvain Lesage (MCF en Histoire contemporaine, Université de Lille / IRHiS), de Sébastien Martin (MCF en Histoire moderne, Université du Littoral-Côte d’Opale / HLLI-CRHAEL), de Claire Soussen (PR en histoire médiévale, Université du Littoral-Côte d’Opale / HLLI-CRHAEL) et de Mathieu Vivas (MCF en Histoire médiévale et archéologie, Université de Lille – SHS/ IRHiS).

 

Tous les détails sur https://colloqueshap.univ-lille3.fr/

Table ronde: Les territoires américains du premier empire colonial français

Table ronde « Les territoires américains du premier empire colonial français, Nouvelle-France/Antilles. Regards croisés.

Mardi 26 février 2019, 14h – 18h

Boulogne-sur-mer – Centre universitaire du musée

Coordination scientifique: Éric Roulet (eric.roulet@univ-littoral.fr)

Journée d’étude : L’État et les grandes compagnies de commerce du premier XVIIe siècle

L’État et les grandes compagnies de commerce du premier XVIIe siècle

Mercredi 6 mars 2019, 10 h – 18 h

Boulogne-sur-Mer – Centre universitaire du Musée

Contact : eric.roulet@univ-littoral.fr

Programme définitif à venir

GIS-CNRS Histoire et Sciences de la mer

Le HLLI-CRHAEL et le LARJ accueillent la session d’automne du GIS-CNRS Histoire et Science de la mer les 21, 22 et 23 novembre prochains.

Salle du conseil de la Communauté d’agglomération du Boulonnais, 1, bd du Bassin Napoléon à Boulogne-sur-Mer.

 

-Mercredi 21 et Jeudi 22 novembre : Journées interdisciplinaires « Ressources, usages, souveraineté »

Mercredi 21 novembre, 14 h à 18 h 45 : La régulation des flux maritimes (Session 1)

Jeudi 22 novembre, 9 h 30 à 18 h : Exploitation des énergies (Session 2) et le Brexit (Session 3)

-Vendredi 23 novembre : Assemblée générale du GIS

Retrouvez le programme complet ici

Prix d’histoire maritime 2018 à Bastien Carpentier

Le mardi 18 octobre, aux Archives nationales à Paris,

Bastien Carpentier a reçu le Prix d’Histoire maritime Etienne Taillemite de la Société Française d’Histoire maritime, pour son travail de thèse intitulé L’économie politique de la guerre. Giovanni Andrea Doria, la république de Gênes et la monarchie hispanique (1560-1606), sous la direction de Jean-Philippe Priotti, MCF-HDR à l’Université du Littoral-Côte d’Opale.

Créé à la mémoire de l’Inspecteur général des Archives de France Étienne Taillemite (1924-2011),  ce prix récompense chaque année un premier livre publié par un historien et une thèse à caractère universitaire.

Parution de « Saint-Malo, construction d’un pôle marchand »

Jean-Philippe Priotti (dir.), Saint-Malo, construction d’un pôle marchand (années 1480-1650), hors-série, Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, numéro de novembre 2018

Sur les traces des pionniers malouins (explorateurs, marins et marchands), un groupe de chercheurs internationaux examinent les mécanismes qui permettent de poser les bases d’un grand pôle commercial à Saint-Malo. Bravant les dangers de tous les océans, ces hommes sont d’abord observés dans leurs activités de cabotage, dont les modalités devaient constituer la matrice de leur système d’échanges et assurer la première accumulation de capitaux. Authentiques marchands-aventuriers, ils n’hésitent pas à prendre les armes pour défendre la ville, leurs chargements à bord de petites embarcations comme leurs gros navires, faits singuliers dans un milieu marchand soucieux de paix, au pied peu marin et traditionnellement consacré tout entier au commerce. « Malouin suis » dit la tradition, pourtant, plus d’un tiers d’entre eux meurent hors de la ville et un grand nombre traitent au quotidien avec des gens d’affaires et de mer issus des quatre coins de l’Europe, et avec des populations d’Afrique, d’Amérique et d’Asie. Qu’est-ce donc que d’être malouin dans un port où nombreux sont les polyglottes et où la pluralité des identités constituent une ressource essentielle du succès ?

 

Sommaire

Présentation : Jean-Philippe Priotti, La réussite malouine entre mobilité, commerce et jeux d’identification (XVIe-XVIIesiècles)

Première partie- Dynamiques institutionnelles et commerciales de proximité

Hervé Le Goff, Saint-Malo et les guerres maritimes du Ponant durant l’affaire d’Écosse (1512-1560). Une singulière absence

Gwénolé LeGoué-Sinquin,De Vitré à Saint-Malo : un négoce entre terre et mer (1559-1598)

Baptiste Étienne, Deux Frondes, un commerce : Rouen et Saint-Malo au milieu du XVIIesiècle

Jean-Philippe Priotti, En temps de paix comme en temps de guerre. Le commerce de Saint-Malo avec les îles anglo-normandes et britanniques (vers 1500-vers 1650)

 

Deuxième partie- Exploration et conquête des marchés lointains

Jean-Philippe Priotti, Au cœur des échanges européens : argent américain et circuits économiques entre la Bretagne et l’Espagne (1570-1635)

Vicente Montojo Montojo, Les communautés de Bretons dans le Levant espagnol

Éva Guillorel, Saint-Malo et le Canada auXVIesiècle : la puissance et l’oubli

Peter Pope, Le Petit Nord de Saint-Malo

Bernard Allaire, Quelques réflexions sur le succès initial de la filière morutière malouine avec le Sud-Ouest et la Méditerranée : les cas de Bordeaux et de Marseille

Guillaume Lelièvre, La course aux épices : Malouins et Vitréens dans l’océan Indien au début du XVIIe siècle

André Lespagnol, Saint-Malo–pôle marchand de la « première Modernité ». Réflexions et interrogations sur la singularité malouine

Parution du livre  » Conquistadores, négriers et inquisiteurs « 

Éric Roulet (dir.), Conquistadores, négriers et inquisiteurs. Trois figures majeures du monde colonial américain, XVIe-XVIIe siècle, Paris, L’Harmattan, 2018

Le conquistador, le négrier et l’inquisiteur sont trois grandes figures qui émergent de l’oeuvre de Bernard Grunberg. Ils ont participé à la conquête du Nouveau Monde, assujetti et exploité les populations rencontrées et connecté les espaces à l’échelle planétaire. Qu’ils soient bons ou mauvais, ils appartiennent profondément à l’univers dans lequel ils évoluent. Ils ont, chacun à leur façon, fait le XVIe siècle.